#Nouvelles recommandations « #cardiologie et sport » : focus sur les sujets sains avec ou sans facteurs de risque CV (Partie 1)

Postado em

Virtuel– De nouvelles recommandations en cardiologie du sport de la Société Européenne de Cardiologie (ESC) ont été présentées au cours du congrès de la Société Européenne de Cardiologie (ESC)[1]. Avec une grande évolution par rapport aux dernières recommandations qui dataient de 2005 : il ne s’agit plus de s’intéresser aux seuls athlètes de haut niveau mais à toute la population. Les bienfaits de l’activité physique en termes de prévention et en curatif dans de nombreuses pathologies chroniques sont désormais reconnus.

Medscape édition française a décidé de consacrer plusieurs articles à ces nouvelles recommandations. Dans ce premier article sont abordés le cas des sujets sains avec ou sans facteurs de risque CV et les situations particulières comme la grossesse, la maladie cancéreuse ou la pratique en milieu extrême. Avec les commentaires du cardiologue du sport François Carré, du CHU de Rennes.

« L’idée, c’est le sport pour tous. Cela peut être une femme enceinte, une personne avec une pathologie CV ou une insuffisance rénale, ou encore un patient handicapé » s’enthousiasme lePr François Carré. Car pour lui, l’enjeu en tant que cardiologue du sport est que les gens se mettent ou remettent à faire du sport, que ce soit du sport de loisir ou de la compétition, qu’on soit jeune, âgé, bien portant ou atteint d’une maladie.

L’idée, c’est le sport pour tous. Pr François Carré

Recommandations pour le sujet sain

L’ESC recommande au moins 150 minutes d’exercices modérés ou d’endurance chaque semaine ou 75 minutes d’exercices intensifs. En augmentant progressivement la durée hebdomadaire jusqu’à 300 minutes pour des exercices d’intensité modérée ou 150 minutes pour des exercices intensifs.

Dans sa présentation, le Pr Martin Halle (Munich, Allemagne), qui a participé à l’élaboration des recommandations, a expliqué qu’il était préférable qu’il y ait de l’activité physique chaque jour.

« L’évaluation du risque CV chez le sujet sain qui souhaite reprendre le sport peut être réalisée chez un médecin généraliste. Il n’y a pas de nécessité absolue à voir un cardiologue » indique le Pr Carré.

Le Pr Halle a rappelé que les patients avec un risque faible à modéré n’avait pas besoin d’avoir une évaluation CV. Ils sont considérés capables de pratiquer le sport qu’ils souhaitent sans restriction. En revanche, ceux que le médecin détermine comme à risque CV élevé doivent faire une épreuve d’effort maximal. Pour ceux sans MCV connue mais avec un haut risque CV (score >10%), des examens d’imagerie complémentaires sont recommandés s’ils souhaitent s’engager dans une activité physique à forte intensité.

Quant aux athlètes, étant donné qu’ils pratiquent leur activité physique en compétition, ils doivent avoir un examen plus complet.

Quelques exemples de sports classés selon leur intensité ( d’après ESC 2020)

Faible intensité : golf, ping-pong, bowling, football (adapté), handball (adapté), basketball (adapté), jogging, natation, marche.

Intensité moyenne : voile, équitation, ski alpin, judo, karaté, tennis en double, volley-ball, marche rapide, danse.

Forte intensité : boxe, rugby, basketball (compétition), football (compétition), tennis en simple, biathlon, triathlon, cyclisme sur route.

Recommandations pour le sujet à risque CV

« Il faut absolument encourager la pratique du sport chez les personnes à risque CV car elles en tireront un bénéfice important » rappelle le Pr Carré.

Il faut absolument encourager la pratique du sport chez les personnes à risque CV. Pr François Carré

Pour les personnes obèses, le panel d’experts de l’ESC recommandent 30 minutes/jour d’exercices aérobie modérés à intenses, 5 à 7 jours par semaine, auxquels il faudrait aouter des exercices de résistance trois fois par semaine. Mêmes recommandations pour les personnes avec une HTA bien contrôlée ou pour celles atteintes d’un diabète de type 2.

Pour les personnes avec une HTA non contrôlée ou bien avec une HTA contrôlée mais une atteinte des organes cibles, l’exercice à haute intensité n’est pas recommandé.

L’HTA doit être contrôlée avant de conseiller des exercices à intensité modérée.

Recommandations pour les personnes âgées

L’activité physique est recommandée pour les très actifs comme pour les sédentaires. Cependant, une activité physique modérée est à privilégier (150 min/semaine) à laquelle on peut ajouter des exercices de coordination pour éviter les risques de chute (au moins deux fois par semaine).

Un examen clinique complet est recommandé pour les personnes âgées désireuses de s’engager dans une pratique à forte intensité.

Recommandations pour les femmes enceintes

L’exercice aérobie est généralement sans danger pendant la grossesse. Il est recommandé aux femmes enceintes (au moins 150 minutes /semaine).

Pendant la grossesse, les femmes présentant un risque modéré ou élevé de maladie cardiovasculaire devraient être évaluées par une équipe médicale comprenant un cardiologue et un obstétricien en vue de prescrire ou d’ajuster la quantité d’exercice effectué.

Les femmes enceintes doivent éviter les exercices impliquant un contact physique violent, des risques de chute ou de traumatisme abdominal, de soulèvement de charges lourdes, de plongée sous-marine et d’exercice à haute altitude lorsqu’elles ne sont pas acclimatées.

Recommandations pour les patients atteints d’un cancer

Il est prouvé que la pratique sportive est bénéfique pour les patients atteints de cancer, avec un impact positif sur la fatigue, la qualité de vie, la forme physique et la qualité de vie, indiquent les recommandations.

Cela dit, certains traitements sont cardiotoxiques. Une échographie cardiaque est alors recommandée avant d’autoriser la pratique à forte intensité.

Pratique en milieux extrêmes

Altitude

Les patients souffrant de maladies cardiovasculaires stables peuvent se rendre à haute altitude jusqu’à 3500 m et faire de l’exercice de loisir.

Cependant, une évaluation cardiovasculaire au préalable est indiquée pour minimiser le risque et détecter les contre-indications d’une exposition à haute altitude.

Froid

Précaution pour les sujets porteurs de coronaropathie ou d’insuffisance cardiaque si exercice > 30 min dans un environnement froid< 5 °C.

Quelles précautions à prendre pendant la pratique sportive ?

Un regret pour le Pr Carré, l’absence d’un volet sur l’éducation du patient. « L’éducation au sport devrait faire partie de la visite chez le cardiologue à la reprise d’une activité physique » considère-t-il rappelant qu’il est « exceptionnel que l’accident grave arrive sans aucun signe ». Pour la moitié des arrêts cardiaques au cours d’une activité physique, il y avait eu des signes précurseurs dans les semaines précédentes.

Détecter les signes précurseurs d’accidents cardiaques

Afin d’aider les patients à pratiquer de façon plus sûre et à détecter ces signes précurseurs, il conseille de s’en référer aux « dix règles d’or » édictées par le Club des Cardiologues du Sport :

  1. Je signale à mon médecin toute douleur dans la poitrine ou essoufflement anormal survenant à l’effort *
  2. Je signale à mon médecin toute palpitation cardiaque survenant à l’effort ou juste après l’effort *
  3. Je signale à mon médecin tout malaise survenant à l’effort ou juste après l’effort *
  4. Je respecte toujours un échauffement et une récupération de 10 min lors de mes activités sportives
  5. Je bois 3 à 4 gorgées d’eau toutes les 30 min d’exercice à l’entraînement comme en compétition
  6. J’évite les activités intenses par des températures extérieures < – 5° ou > +30° et lors des pics de pollution
  7. Je ne fume pas, en tout cas jamais dans les 2 heures qui précédent ou suivent ma pratique sportive
  8.  Je ne consomme jamais de substance dopante et j’évite l’automédication en général
  9. Je ne fais pas de sport intense si j’ai de la fièvre, ni dans les 8 jours qui suivent un épisode grippal (fièvre + courbatures)
  10. Je pratique un bilan médical avant de reprendre une activité sportive intense si j’ai plus de 35 ans pour les hommes et 45 ans pour les femmes

* Quels que soient mon âge, mes niveaux d’entraînement et de performance, ou les résultats d’un précédent bilan cardiologique.

 

Deixe um comentário

Preencha os seus dados abaixo ou clique em um ícone para log in:

Logotipo do WordPress.com

Você está comentando utilizando sua conta WordPress.com. Sair /  Alterar )

Foto do Google

Você está comentando utilizando sua conta Google. Sair /  Alterar )

Imagem do Twitter

Você está comentando utilizando sua conta Twitter. Sair /  Alterar )

Foto do Facebook

Você está comentando utilizando sua conta Facebook. Sair /  Alterar )

Conectando a %s