Les soignants hospitaliers et leur famille plus à risque d’hospitalisations pour COVID-19

Postado em

Ecosse – Une étude écossaise montre que les soignants hospitaliers et leurs familles ont été plus nombreux que les autres adultes en âge de travailler à être hospitalisés pour cause de Covid-19. Pour les personnels de santé hospitaliers en contact direct avec les patients, le risque d’hospitalisation était triplé. C’est la première fois que le risque pour l’entourage familial proche des soignants est évalué lui aussi. Cette étude vient d’être publiée dans le BMJ[1].

Les personnel hospitalier et leur entourage familial

A-t-on plus de risque d’être contaminé par le SARS-CoV-2 lorsque l’on travaille à l’hôpital ? Et quid de ce risque, selon que l’on est directement confronté aux patients de par sa fonction et/ou sa spécialité ou plus à distance ? Les soignants, en première ligne, avaient-il des raisons d’être particulièrement inquiets lors de la première vague pour eux-mêmes pour leurs familles, comme certains nous l’avaient rapporté au pic de l’épidémie lors de la première vague ? A priori oui si l’on en croit les témoignages des médecins, collaborateurs ou non du site qui, pour beaucoup, ont eu, plus ou moins fortement la maladie Covid. Sans aller jusqu’à l’hospitalisation, « je n’ai jamais été dans cet état » témoignait en avril un oncologue parisien atteint par le virus. Sans oublier la cinquantaine de médecins hospitaliers et libéraux décédés pendant le pic de l’épidémie que répertoriait la Caisse autonome de retraite des médecins français (Carmf) début juin.

Si on le pressentait, une étude de cohorte écossaise en apporte une preuve plus formelle. Cette étude menée sur 158 445 professionnels de santé au plus fort de l’épidémie de Covid-19 en Ecosse (entre le 1er mars et le 6 juin 2020) a évalué le sur-risque de ces personnels de santé hospitaliers (travaillant essentiellement pour le NHS) par rapport à la population générale en distinguant ceux, qui, de par leur fonction et/ou spécialité, sont au contact direct des patients Covid (soit 57,3% d’entre eux) de ceux dont le rôle est éloigné des patients (anatomopathologistes, biologistes médicaux, bioinformaticiens…). Par ailleurs, 229 905 membres de leur famille ont aussi été bénéficiés de ce suivi.

Résultat :  les soignants et leurs familles ont constitué un sixième (17,2%) des admissions hospitalières pour Covid-19 chez les 18-65 ans, alors même qu’ils ne représentent que 11,2% de la population en âge de travailler. Donc, bien que les admissions hospitalières dans ce groupe d’âge ne représentent qu’une petite partie des admissions totales (avec un risque global de < 0,5%), cette étude montre que les soignants et leurs familles ont été plus affectés par la maladie que les autres adultes en âge de travailler.

Un sur-risque pour le personnel hospitalier en contact avec les patients

En détaillant leurs résultats, les chercheurs écossais ont établi qu’après ajustement sur un certain nombre de valeurs confondantes (âge, sexe, origine ethnique et comorbidités), le risque des personnels non en relation direct avec les patients atteints du Covid-19 était identique à celui de la population générale (hazard ratio : 0,81 ; [IC95% : 0,52 – 1,26]).

En revanche, ceux qui étaient en contact direct avec les patients avaient trois fois plus de chance d’être admis à l’hôpital à cause du Covid, que les autres adultes en âge de travailler (hazard ratio : 3,30 ; [2,13 – 5,13]), et les membres de leur famille deux fois plus (1,79, [1,10 – 2,91]).

Parmi le personnel soignant, les spécialités en première ligne, comme les réanimateurs et/ou les soignants participant à la ventilation des patients (médecins et paramédicaux), ont connu le plus gros risque d’hospitalisation (voir graphique ci-dessous).

Incidence cumulée du risque d’admission à l’hôpital pour les soignants en contact direct avec les patients selon leur spécialité (jaune : en première ligne, rose : en contact avec des procédures de ventilation ; bleu : réalisant des soins de réanimation, rouge : autre, violet : population générale)[1]

Les auteurs notent aussi que parmi les soignants qui ont été hospitalisés, 1 sur 8 a été admis en soins intensifs et 6 (2,5%) sont décédés. Quant aux membres de la famille, 1 sur 5 a été en soins intensifs, et 18 (12,9%) sont morts.

S’ils reconnaissent que leur étude n’est pas la première à montrer un sur-risque dans la population des soignants, les chercheurs écossais soulignent que celle-ci est plus vaste et plus solide que d’autres, car les facteurs confondants ont été mieux évalués. Par ailleurs, c’est la première à étudier le risque pour l’entourage familial.

Des avancées

Dans un éditorial sous-titré “Mistakes made in the first wave must not be repeated in the second”, Ulf Karlsson et Carl-Johan Fraenkel (Service des maladies infectieuses, hôpital universitaire de Skane, Suède) font remarquer que les avancées enregistrées depuis le tout début de la pandémie ont permis de réduire le risque pour les soignants dans le cadre de la reprise actuelle de l’épidémie [2]. Parmi ces avancées, ils évoquent des connaissances accrues sur la transmission et la dynamique du virus et l’impact des infections asymptomatiques et pré-asymptomatiques, un meilleur accès aux équipements de protection, une amélioration de la capacité de tester, l’optimisation du système de triage des patients, de nouvelles mesures comme le port du masque en continu à l’hôpital et une réactivité augmentée de la réponse aux alertes épidémiques.https://982e73eec73fbbe39671f093938857bf.safeframe.googlesyndication.com/safeframe/1-0-37/html/container.htmlLIENS

Actualités Medscape © 2020 WebMD, LLC

Citer cet article: Les soignants hospitaliers et leur famille plus à risque d’hospitalisations pour COVID-19 – Medscape – 9 nov 2020.

Deixe um comentário

Preencha os seus dados abaixo ou clique em um ícone para log in:

Logotipo do WordPress.com

Você está comentando utilizando sua conta WordPress.com. Sair /  Alterar )

Foto do Google

Você está comentando utilizando sua conta Google. Sair /  Alterar )

Imagem do Twitter

Você está comentando utilizando sua conta Twitter. Sair /  Alterar )

Foto do Facebook

Você está comentando utilizando sua conta Facebook. Sair /  Alterar )

Conectando a %s