La liste des médicaments à l’origine de nécrolyses épidermiques s’allonge

Postado em

Virtuel – A l’occasion des Journées Dermatologiques de Paris (J DP 2020), le Dr Thomas Bettuzzi (CHU Henri Mondor, Créteil) a présenté les résultats d’une étude de pharmacovigilance ayant mis en évidence l’implication de nouveaux médicaments dans la survenue des nécrolyses épidermiques. Deux groupes de médicaments sont particulièrement représentés : les antiépileptiques et les anticancéreux.

La nécrolyse épidermique est la plus sévère des allergies médicamenteuses. Elle se caractérise par un décollement muqueux et cutané. Si elle reste rare (6,5 cas /million/ an), elle est particulièrement grave puisque la mortalité est de 15 à 30 % en phase aiguë. Dans 85% des cas, il s’agit d’une réaction retardée à un médicament inducteur dont l’arrêt précoce est associé à un meilleur pronostic.

Cela explique l’importance de caractériser les médicaments associés à cette toxidermie.

Augmentation des signaux et nouveaux médicaments

Le Dr Bettuzzi a mené une étude de pharmacovigilance à partir de VigiBase , la base de données de l’OMS. Il a sélectionné tous les patients pour lesquels les rapports de sécurité individuels (RSI) mentionnaient les termes « Stevens Johnson Syndrome », « Toxic Epidermal Necrolysis » ou « SJS-TEN overlap ».

Il a distingué deux périodes. La première 1997-2001 correspond à la période d’inclusion d’EuroSCAR. Publiés en 2008, ses résultats étaient jusqu’à présent les derniers disponibles identifiant les médicaments en cause dans la nécrolyse épidermique (NE). La seconde période d’étude couvre les cinq dernières années, 2016-2020. L’âge médian des patients, plutôt des femmes, est de 40 ans.

Entre 1997 et 2001, environ 4000 de NE ont été rapportés, principalement en Europe et sur le continent américain. 72 médicaments ont été identifiés comme associés à la survenue d’une NE sur les 299 rapportés.

Entre 2016 et 2020, environ 13000 cas ont été rapportés dont la majorité provenait d’Asie. Sur les 621 médicaments suspectés, 114 ont été identifiés comme associés à la survenue d’une NE. SI le Dr Bettuzzi a retrouvé des médicaments précédemment identifiés, 67 médicaments (soit 59 %) étaient nouvellement associés, aux premiers rangs desquels on trouvait des antiépileptiques et des psychotropes, et des anticancéreux. Thomas Bettuzzi a détaillé les molécules issues de ces deux groupes de médicaments lors de la session « Allergologie et Toxidermies » des JDP.

Quels sont les principaux médicaments associés à la NE ?

Les anti-épileptiques

  • la phénytoïne *
  • la carbamazépine *
  • la lamotrigine *
  • le phénobarbital *
  • le zonisamide **
  • l’oxcarbazépine **
  • le levetiracetam **
  • le modafinil **

*anciennement identifiés et confirmés par la nouvelle étude
** nouvellement identifiés

Les anticancéreux

1-les molécules d’immunothérapie :

  • le mogamulizumab
  • le pembrolizumab
  • le nivolumab
  • l’ipilimumab

2-les inhibiteurs de tyrosine kinase :

  • le cobimétinib
  • le vémurafénib
  • l’idélalisib
  • le régorafénib

Tous ces médicaments anticancéreux ont fait l’objet d’un rapport au cours de la période la plus récente.

Le cas des anti-inflammatoires

Quelle est l’implication des anti-inflammatoires dans la survenue des NE ? Il s’agit d’un biais propre aux bases de données de pharmacovigilance. « Les anti-inflammatoires et les analgésiques peuvent être administrés dès les premiers signes de l’éruption et donc être associés alors qu’ils ne sont pas responsables » a expliqué le Dr Bettuzzi. On parle de biais protopathique.
Reste que le recours à une base de données internationale mise à jour quotidiennement permet une détection très rapide des signaux grâce à des effectifs très larges malgré la rareté de la maladie.

Les résultats d’association des différents médicaments à la NE doivent être confirmés par des études en pharmaco-épidémiologie.

Actualités Medscape © 2020 WebMD, LLC

Citer cet article: La liste des médicaments à l’origine de nécrolyses épidermiques s’allonge – Medscape – 17 déc 2020.

Deixe um comentário

Preencha os seus dados abaixo ou clique em um ícone para log in:

Logotipo do WordPress.com

Você está comentando utilizando sua conta WordPress.com. Sair /  Alterar )

Foto do Google

Você está comentando utilizando sua conta Google. Sair /  Alterar )

Imagem do Twitter

Você está comentando utilizando sua conta Twitter. Sair /  Alterar )

Foto do Facebook

Você está comentando utilizando sua conta Facebook. Sair /  Alterar )

Conectando a %s