COVID-19 chez les diabétiques : nouvelles données sur les facteurs de risque

Postado em

France — Une étude écossaise de large envergure montre que par rapport aux sujets non diabétiques, ceux souffrant de diabète de type 1 et de type 2 étaient respectivement 2,4 fois et 1,4 fois plus à risque d’être orientés vers une unité de soins intensifs ou de décéder du SARS-CoV-2. Les résultats ont été publiés dans le Lancet Diabetes Endocrinol[1].

Les auteurs suggèrent que la majoration du risque chez les DT1 par rapport aux DT2 pourrait être liée à une durée plus importante du diabète. Cette étude a révélé de nouveaux facteurs de risque de Covid-19 grave ou fatal, notamment l’admission hospitalière dans les 5 dernières années pour cause d’hypoglycémie ou d’acidocétose diabétique, le tabagisme, le traitement par plusieurs anti-diabétiques.

Etude de cohorte dans la population écossaise

Cette étude de cohorte est basée sur les données liées à la première vague d’épidémie à SARS-CoV-2 en Écosse entre le 1er mars 2020 et le 31 juillet 2020. Les analyses ont porté sur l’ensemble de la population écossaise en vie 3 semaines avant le début estimé de la pandémie fixé au 7 février 2020. Le statut diabétique était obtenu à partir du registre national du diabète. Ce registre ainsi que les bases de données administratives ont permis de rechercher des facteurs de risque de COVID-19 grave ou fatal.

Au 1er mars 2020, la population écossaise comptait 5,4 millions d’individus, dont 5,8% de diabétiques (n = 319 349). Parmi ces derniers, 0,3% sont décédés ou ont nécessité des soins intensifs pour cause de Covid-19, contre 0,1% chez ceux qui n’avaient pas de diabète. Seuls 2,8% des sujets diabétiques ayant une forme grave ou fatale de Covid-19 étaient âgés de moins de 50 ans et 89,8% avaient 60 ans et plus.

Plusieurs facteurs de risque ont été mis en évidence

L’âge, le sexe masculin et la durée du diabète se sont révélés être des facteurs significatifs d’augmentation de risque de Covid-19 grave ou fatal. Par rapport aux sujets non diabétiques, ceux souffrant d’un diabète de type 1 avaient un risque de Covid-19 grave ou fatal plus que doublé (odds ratio : 2,396) et ceux atteints de diabète de type 2, un risque augmenté de 37%. Après ajustement sur l’âge, le sexe, la durée du diabète, plusieurs facteurs de risque ont été mis en évidence, notamment : le sexe masculin, la vie en établissement de soins ou dans une zone défavorisée, la présence d’une comorbidité reconnue à risque de Covid-19, la rétinopathie, la diminution de la fonction rénale, un mauvais contrôle glycémique, ainsi que le fait avoir des antécédents d’hospitalisation pour acidose diabétique ou hypoglycémie dans les 5 dernières années, d’être traités par plusieurs anti-diabétiques ou autres traitements ou bien encore d’être fumeur. En période de forte épidémie, l’identification de ces facteurs est importante afin d’inciter les sujets concernés à être encore plus vigilants dans leur vie quotidienne.

Ce type d’étude n’est pas sans biais, soulignent les auteurs. On peut, par exemple, s’attendre à ce que les sujets diabétiques aient plus adopté les mesures de distanciation sociale que les non-diabétiques, ce qui pourrait avoir impacté à la baisse le risque de Covid-19 grave ou fatal.

Actualités Medscape © 2021 WebMD, LLC

Citer cet article: COVID-19 chez les diabétiques : nouvelles données sur les facteurs de risque – Medscape – 21 janv 2021.

Deixe um comentário

Preencha os seus dados abaixo ou clique em um ícone para log in:

Logotipo do WordPress.com

Você está comentando utilizando sua conta WordPress.com. Sair /  Alterar )

Foto do Google

Você está comentando utilizando sua conta Google. Sair /  Alterar )

Imagem do Twitter

Você está comentando utilizando sua conta Twitter. Sair /  Alterar )

Foto do Facebook

Você está comentando utilizando sua conta Facebook. Sair /  Alterar )

Conectando a %s