Co-infection par deux souches au Brésil, course aux vaccinations, immunité collective à Delhi ?… Focus sur l’actualité internationale

Postado em

International — En raison de l’évolution de la pandémie COVID-19, nous vous proposons désormais chaque semaine des liens vers une sélection d’actualités internationales couvertes par nos équipes éditoriales locales*.

EUROPE 

Le nombre de décès dus au Covid-19 au Royaume-Uni a dépassé les 100 000 cette semaine, une étape que le Premier ministre Boris Johnson a qualifiée de « statistique sinistre ». Le nombre de décès au Royaume-Uni est le plus élevé d’Europe et le cinquième au monde pour l’ensemble des décès dus au Covid-19. Le Royaume-Uni compte également le plus grand nombre de décès par Covid-19 pour 100 000 habitants parmi les 20 pays les plus touchés par la maladie, selon une analyse de l’université Johns Hopkins. Le premier ministre Boris Johnson a déclaré : « Nous avons vraiment fait tout ce que nous pouvions, et nous continuons à faire tout ce que nous pouvons pour minimiser les pertes de vies humaines et les souffrances ».

À la date de mardi, 7,1 millions de personnes au Royaume-Uni avaient reçu une première dose d’un vaccin contre le coronavirus, soit environ 11 % de la population. Suite à des rapports indiquant que les pays européens étaient mécontents des retards d’approvisionnement, Pascal Soriot, le directeur général d’AstraZeneca a défendu le déploiement de son vaccin Covid-19 dans l’UE. Il a notamment souligné que le Royaume-Uni avait passé sa commande 3 mois avant l’UE.

L’Association médicale portugaise a rapporté mercredi 27 que les hôpitaux de la région de Lisbonne étaient saturés et qu’ils ne peuvent pas augmenter le nombre d’hospitalisations en soins intensifs. Malgré le scénario de chaos imminent, la vaccination progresse. Le pays a commencé à vacciner les professionnels d’autres services essentiels que ceux des maisons de retraites et travaillant dans la santé, comme les pompiers et les forces de sécurité. La vaccination a également commencé pour les personnes de plus de 50 ans et présentant des comorbidités identifiées comme étant à risque d’hospitalisation ou de décès.

Invitalia, l’Agence nationale pour l’investissement intérieur et le développement économique appartenant au ministère italien de l’économie, a annoncé mercredi un investissement de 81 millions d’euros dans Reithera, une société italienne de biotechnologie travaillant sur le développement d’un vaccin Covid-19 utilisant l’adénovirus du gorille comme vecteur. 11,7 millions d’euros seront utilisés pour agrandir l’usine près de Rome afin de produire 100 millions de doses par an pour le prochain vaccin. Le choix, fait par le commissaire spécial Domenico Arcuri, de donner à l’Italie une autonomie totale dans la production d’un vaccin, a été largement débattu dans le pays. La plupart des experts considèrent qu’il s’agit d’un mauvais investissement, puisque Reithera n’a terminé que la phase 1 de l’essai, et que les grandes entreprises comme Merck abandonnent la course au vaccin.

Les variants brésilien et britannique du SARS-CoV-2 ont tous deux étés identifiés en Italie chez quelques patients. La prévalence exacte des variants est inconnue, car le pays n’a réalisé que 2 500 séquençage du génome, contre 20 000 en Espagne et 5 000 en Allemagne.

Environ 1,67 % de la population belge a reçu une première dose du vaccin COVID-19. Pfizer et Moderna ont promis de livrer d’autres vaccins sans que cela soit suivi d’effet. De plus, la Belgique ne recevra que 650 000 doses du nouveau vaccin d’AstraZeneca au cours du premier trimestre, au lieu du million et demi de doses prévues par le contrat. Entre-temps, la Belgique est confrontée à une troisième vague (+17 % d’hospitalisations), qui a également un impact sur les professionnels de la santé ; 28 % des médecins généralistes de Bruxelles ont été infectés par le virus.

En France, le nombre de cas de Covid-19 continue à augmenter (+26 916 cas entre mardi et mercredi) et la progression des variants inquiète (entre 10 et 20 % de variant britannique en région parisienne). L’éventualité d’un prochain re-confinement se fait chaque jour plus concrète. Côté vaccination : 1 184 510 personnes ont été vaccinées au 28 janvier au matin. Les retards de livraisons de vaccins annoncés par AstraZeneca inquiètent beaucoup les autorités en raison des forts volumes concernés, 11 millions de doses prévues ne seront pas livrées d’ici fin mars. Pour combler ce retard, Sanofi devrait apporter son aide à l’UE d’ici juillet pour conditionner 100 millions de flacons de vaccin Pfizer supplémentaires. A noter : en début de semaine, le laboratoire Merck et l’Institut Pasteur ont annoncé l’arrêt de leur projet de vaccin en raison d’une efficacité insuffisante.

Ce mardi, le ministre espagnol de la santé, Salvador Illa, a officiellement démissionné passant le relais à Carolina Darias, ancienne ministre de la politique territoriale et de la fonction publique. Carolina Darias a maintenant la difficile mission d’essayer de réduire la transmission des infections de Covid-19, dans un moment où le taux d’incidence en Espagne à 14 jours est passé à près de 900 pour 100 000 habitants.

ASIE/OCEANIE/ MOYEN-ORIENT

La dernière enquête sérologique menée à Delhi, en Inde, avec plus de 28 000 échantillons testés, indique que la capitale pourrait s’approcher d’une « immunité collective » contre le Covid-19. Dans un quartier de Delhi, on a constaté que 60 % des habitants avaient des anticorps anti-CoV-2 du SARS. De nombreux autres quartiers ont affiché un taux de séroprévalence supérieur à 50 %.

Outre la Nouvelle-Zélande, qui a su contrôler la pandémie grâce à la fermeture de ses frontières et à des mesures de confinement et de dépistage importantes, plusieurs pays d’Asie-Océanie comme le VietnamTaïwan, la Thaïlande, l’Australie ou encore le Sri Lanka figurent parmi les dix premiers pays ayant apporté les meilleures réponses pour gérer l’épidémie, selon une étude publiée par un groupe de réflexion australien.

La Chine a été exclue du classement précédent, faute de données suffisantes.

La Chine a mis en place des « prélèvements anaux » pour le dépistage de la Covid-19 dans certaines villes, arguant d’une meilleure précision par apport aux prélèvements nasopharyngés dans certains groupes clés. Li Tongzeng, un spécialiste des maladies infectieuses à Pékin, a déclaré aux médias d’État dans une interview que ces tests supplémentaires pourraient éviter de passer à côté de certaines infections, car le SARS-CoV-2 reste détectable plus longtemps dans l’anus ou les excréments.

Israël a étendu sa campagne de vaccination contre le Covid-19 pour inclure les adolescents les plus âgés. Leur inclusion vise à « permettre leur retour (à l’école) et la tenue ordonnée des examens », a déclaré un porte-parole du ministère de l’éducation. Après avoir vacciné avec succès les personnes âgées et les personnes à haut risque, le pays propose désormais la vaccination à toutes les personnes de plus de 40 ans et à celles âgées de 16 à 18 ans avec l’autorisation des parents.

AMERIQUES

Au Brésil, le variant P.1, découvert en Amazonas, a été identifié pour la première fois dans une autre région. Mardi 26, trois cas ont été confirmés à São Paulo, dans le sud-est du pays. Dans l’État du Rio Grande do Sul, une investigation a permis de détecté pour la première fois deux cas de co-infection par deux souches différentes du coronavirus. Mercredi 27 (voir preprint), le pays comptabilisait 8 936 590 diagnostics et 218 918 décès par Covid-19, selon le bilan d’un consortium de journalistes. Cinq états ont enregistré un taux d’occupation des lits d’hôpitaux supérieur à 80 %.

Le Mexique a dépassé cette semaine les 150 000 décès par Covid-19, les efforts de vaccination se poursuivent et outre les professionnels de première ligne, une partie du secteur de l’éducation a commencé à se faire vacciner.

Le Chili a approuvé en urgence un troisième vaccin contre le Covid-19, le vaccin Oxford/AstraZeneca, et commencera à vacciner les personnes âgées avec le vaccin CoronaVac développé par Sinovac le 28 janvier.

Les États-Unis étant en passe d’atteindre 479 000 à 514 000 décès d’ici la fin février, la nouvelle administration Biden adopte une approche plus coordonnée de l’acquisition et de l’administration des vaccins que ne l’avait fait l’administration précédente. Lors de la première conférence de presse de l’équipe d’intervention Covid-19 de la Maison Blanche, le mercredi 27 janvier, les responsables ont déclaré que 1,6 million de vaccins contre le Covid-19 avaient été administrés chaque jour au cours de la semaine écoulée et que 3,4 millions d’Américains avaient reçu deux doses.

Bien que Pfizer et Moderna doivent livrer 200 millions de doses supplémentaires vers la fin mars, plus de 500 millions de doses seront nécessaires pour vacciner chaque Américain de plus de 16 ans. Compte tenu des tensions d’approvisionnement prévues, l’administration étudie les possibilités de moderniser les usines existantes pour produire plus de vaccins. En outre, elle a identifié 12 domaines pour lesquels le président peut utiliser la loi « Defense Protection Act » qui contraindrait les industriels à fabriquer des produits comme les masques et les kits de diagnostic de Covid-19.

A noter :Ce tour d’horizon donne un aperçu de pratiques cliniques, recommandations, découvertes émergentes au cours de cette pandémie. De manière générale, toutes les informations concernant COVID-19 sont susceptibles de subir une actualisation avec l’avancée des connaissances. Les dates de publication des articles sont plus que jamais importantes. Certaines des informations ci-dessous peuvent également ne pas être en adéquation avec les directives des autorités sanitaires françaises. 

*Ont collaboré à cet article Aude Lecrubier (Medscape édition française), Sonja Boehm (Medscape édition allemande), Leoleli Schwartz (Medscape en portugais), Tim Locke (Medscape Royaume-Uni), Mariana Lopez (Medscape en espagnole), Sabine Verschelde (MediQuality), Daniela Ovadia (Univadis Italie), Pavankumar Kamat (Univadis pour l’Asie), Sarah Issa et Ben Gallarda (Univadis).

Actualités Medscape © 2021 WebMD, LLC

Citer cet article: Co-infection par deux souches au Brésil, course aux vaccinations, immunité collective à Delhi ?… Focus sur l’actualité internationale – Medscape – 29 janv 2021.

Deixe um comentário

Preencha os seus dados abaixo ou clique em um ícone para log in:

Logotipo do WordPress.com

Você está comentando utilizando sua conta WordPress.com. Sair /  Alterar )

Foto do Google

Você está comentando utilizando sua conta Google. Sair /  Alterar )

Imagem do Twitter

Você está comentando utilizando sua conta Twitter. Sair /  Alterar )

Foto do Facebook

Você está comentando utilizando sua conta Facebook. Sair /  Alterar )

Conectando a %s